Actualités

La superficie des forêts communautaires en RDC dépasse le million d’hectares

mercredi 25 septembre 2019

L’ONG de défense des droits de l’homme et de l’environnement Rainforest Foundation UK (RFUK) et ses partenaires locaux en République Démocratique du Congo (RDC) ont remis officiellement au gouvernement congolais une « base de données » en ligne, fournissant des cartes précises et des informations essentielles sur toutes les forêts communautaires du pays. Les partenaires locaux de RFUK, APEM, CAGDFT, GASHE, PREPPYG et Réseau CREF, ont soutenu la mise en œuvre de forêts communautaires dans les provinces de l’Equateur et du Nord Kivu.

La superficie totale officiellement attribuée à la foresterie communautaire en RDC atteint désormais 1 127 000 hectares, et une augmentation rapide est attendue au cours des prochaines années. Le Bassin du Congo est la deuxième plus grande forêt primaire du monde après l’Amazonie, et garantir les droits des communautés locales pour la protection de ces forêts a été reconnu comme le meilleur moyen de les conserver.

RFUK et ses partenaires locaux ont développé  une série d’outils importants pour faciliter la supervision de ce nombre grandissant de forêts communautaires en RDC, tels que des manuels et des modules de formation pour le développement des connaissances et capacités de l’administration.

Simon Counsell, Directeur Exécutif de RFUK, a déclaré : « La RDC a le potentiel d’abriter un jour la plus grande zone de forêts communautaires au monde, et nous sommes fiers d’avoir participé à la mise en place de certaines de ces premières forêts dans le pays, tout en travaillant en partenariat avec le gouvernement sur des outils pour superviser et développer le processus. »

Théophile Gata, Directeur Exécutif de l’ONG congolaise CAGDFT, a ajouté : « Ces nouveaux modules de formation pour l’administration congolaise nationale, provinciale et locale lui permettront de développer davantage la foresterie communautaire en RDC. »

Le développement de ces outils importants a été financé par le Département britannique pour le développement international (DfID). Cependant, l’aide de la communauté internationale est nécessaire et urgente pour continuer le soutien au processus, et notamment pour permettre aux forêts communautaires de s’étendre à l’ensemble du pays.

Madame Fifi Likunde Mboyo, Cheffe de la Division de la Foresterie Communautaire au sein du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable de la RDC, a déclaré : « Nous faisons un appel aux bailleurs de fonds pour soutenir le développement des agents de l’administration qui sont responsables de la foresterie communautaire dans le pays entier. »

Previous Next

Latest Tweets